Image aléatoire
Galerie


Sortie en salles le 2 novembre 2011

Un verrou qui cède, une porte qui s’ouvre, des cris de joie qui retentissent : un logement condamné est redevenu libre. Simple comme bonjour, la réappropriation qui ouvre le film de Christophe Coello est d’abord un moment d’intense vitalité. Jubilation de déjouer les plans de la société immobilière qui a entrepris de vider l’immeuble de ses habitant-e-s, jubilation de redonner vie à un bout de ville morte, jubilation de conquérir un toit au nez et à la barbe des promoteur-ice-s et au soulagement des dernier-e-s voisin-ne-s.

Squat le film



Kev Le: 27/09/11
Remarque : Pour poster un commentaire, demandez à vous inscrire à admin[AT]culina.herbesfolles.org